Heures de services: Lun - Jeu: 08h:00mn - 17h:30mn Ven: 08h:00mn - 13hmn30
+227 96 98 32 23 / 20 73 65 23
tourisme.gouv@yahoo.fr

Événements récents

Les artisans touaregs à Niamey

Au Niger, l’artisanat est très diversifié. Les artisans fabriquent des nombreux objets et bijoux à la base du cuir, du métal et de la pierre. Les artisans touaregs qui sont la plupart de la caste des inadan ou les forgerons sont les leaders de l’activité artisanale au Niger. Ils ont hérité cette activité de leurs ancêtres. Ils étaient jadis au service exclusif des imajighan ou les nobles. De nos jours, afin de rentabiliser leurs objets, les forgerons ont développé leurs activités en visant le monde extérieur à la société touarègue. Leurs objets sont d’une très grande valeur surtout chez les touristes européens. Ils exposent aujourd’hui leurs produits dans les banlieues de Niamey, de Ouagadougou, d’Accra et Dakar. J’ai commencé il y’a deux semaines de cela, à fréquenter les artisans touareg qui travaillent la pierre à Niamey. Ils sont sympathiques et très ouverts, ils m’invitaient toujours à prendre du thé avec eux pendant les week ends. Leur activité m’a beaucoup captivé ce qui m’a d’ailleurs poussé à produire cet article. Ces forgerons travaillent avec des outils souvent rudimentaires, pour la fonte, la découpe, la gravure des objets, avec une grande patience dans le polissage et avec une attention dans le choix des motifs. A la base d’une pierre malléable, qu’ils appellent assol en tamacheq, ces artisans façonnent des croix, des crèches, des animaux sauvages, et des petits objets décoratifs. Attentifs aux remarques rapportées à la suite des séjours de certains d’entre eux en Europe, ces artisans touaregs ont su en effet allier tradition et nouveauté. A Niamey, ces artisans fabriquent et exposent leurs produits à côté du Château I, en bordure de l’avenue Yantala. Ils vivent en symbiose et exposent du levée au coucher du soleil, par terre et sur des tapis en tissu blancs leurs jolis produits. Ils ont eu l’amabilité de me parler de leurs activités. Ahmed Tammo âgé de 38 ans raconte : « Je confectionnais des objets depuis que j’étais petit, j’ai vu que les produits artisanaux se consomment bien à l’époque,

© 2019 Ministre du tourisme et de l'artisanat Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.

Supervisé & hebergé par